Diaphragme inopérant sur l’objectif Canon EF 24mm 2.8

Voulant effectuer un comparatif de mes optiques Carl Zeiss 25mm, modèles AE et MM pour CONTAX, j’ai ressorti ce Canon 24mm. Et bien, il s’est vengé de ne pas avoir été utilisé pendant quelques années. Diaphragme inopérant, il reste invariablement sur la pleine ouverture.

Cet exemplaire datant de 1994, donc âgé de 25 ans, il a le droit d’avoir un souci. Acquis d’occasion il y a environ 10 ans, je ne m’en suis jamais servis, je crois. La faute au 17-40mm qui est presque à demeure sur mon boîtier. Voici quelques images de l’outil :

Objectif Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
Objectif Canon EF 24mm 2.8
Objectif Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
Canon EF 24mm 2.8
Objectif Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
Objectif Canon EF 24mm 2.8

Chercher la panne…

Ce n’est que la troisième optique que je démonte, je débute dans ce domaine. J’essaye d’être aussi clair que possible.

Comme il n’y a pas moyen d’actionner le diaphragme par l’extérieur, pour contrôler son état, il ne reste que l’option du démontage. Pour ce faire, un tournevis, un cure-dent, une pince brucelles et un “lens spanner” (je ne connais pas le nom français de cet outil). Démontage de la partie frontale de l’objectif.

Réparation du diaphragme inopérant de l'objectif Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
Réparation du diaphragme inopérant de l’objectif Canon EF 24mm 2.8

Première piste : de la graisse sur les lamelles

Dès que les éléments sont déposés, on accède au levier d’actionnement des lamelles du diaphragme. Une pièce noire en plastique dont il suffit de déplacer/faire glisser.

Démontage du Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
Réparation du diaphragme inopérant de l’objectif Canon EF 24mm 2.8

Et comme on peut le voir sur les images suivantes, de l’huile (ou de la graisse) est entrée dans le bloc du diaphragme. Pensant avoir trouvé le problème, j’ai retiré ce que je pouvais sur la partie avant des lamelles. Pour ce faire, un peu de benzine rectifiée (terme suisse romand, “essence F” en France), disponible en pharmacie/droguerie, et un coton-tige.

Démontage du Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
Démontage et nettoyage des lamelles du diaphragme
Démontage du Canon EF 24mm 2.8 © Willy BLANCHARD
De la graisse sur les lamelles du diaphragme

Ensuite, remontage de l’objectif. Et là, toujours pas de résultat. Le diaphragme reste ouvert à pleine ouverture. Je recommence l’opération de démontage, nettoyage et remontage. Pareil. Même s’il reste un peu de graisse sur les lamelles, il n’y a pas vraiment de résistance quand je les actionne à la main. Cela devrait fonctionner… Pour le troisième démontage, j’essaye juste une chose : fermer le diaphragme avant le remontage. Je le fixe sur le boîtier et miracle : cela fonctionne au déclenchement et avec le testeur de profondeur de champ aussi. En enlevant l’optique du boîtier, le diaphragme est dans la bonne position à pleine ouverture.

Voici donc une optique qui est sauvée. Il ne me reste plus qu’à m’en servir, mais ceci est une autre histoire…

Le démontage en vidéo

© www.panchromatique.ch, tous droits réservés, 3 janvier 2020

error: Alert: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :